Qu’apporte la recherche à l’action humanitaire ?

Suites du seisme du 10 janvier 2010 (Haiti)
© ACF-HAITI
  • Pingback: What role for la recherche? | history & humanitarianism()

  • Eleanor Davey

    Merci pour ce dossier, plein d’idées – et de pratiques – à poursuivre. La diversité d’approches est bien en évidence, et il nous rappelle que les divisions ne sont pas nécessairement entre les universitaires et les ONG, comme on a tendance à penser, mais peut-être entre ceux en quête des recommandations – une des moyens pour traduire la recherche en action – et ceux qui cherchent plutôt à problématiser ou approfondir les débats en cours. Tous les deux ont leurs bénéfices et leurs désavantages. Il est aussi intéressant et illuminant de lire les commentaires sur la situation des recherches « humanitaires » en France en particulier. Ça provoque bien des questions, pertinentes pour nous en Angleterre aussi (ou en Australie, au Kenya, en Colombie, en Chine…). A discuter.

    Pour l’instant, si c’est d’intérêt, une rapide réaction à quelques éléments dans le dossier est à lire ici : http://aidhistory.wordpress.com/2014/10/07/what-role-for-la-recherche/ En anglais. Et avec mes remerciements aux auteurs et aux éditeurs de Grotius International d’avoir lancé cette discussion.